Myrlie Marcelin, M.S.W

Travailleuse sociale clinicienne

Myrlie Marcelin détient un baccalauréat en psychologie de l’Université Concordia, une maîtrise en travail social (MSW) et suit actuellement une formation en thérapie de couple et de famille (CFT) à l’Université McGill pour obtenir son permis de psychothérapie. Myrlie aborde la consultation avec une optique anti-oppressive et collaborative qui reconnaît la place de l’oppression structurelle dans les milieux de santé mentale. Myrlie espère d’utiliser sa position pour élever les communautés du BIPOC : à la fois pour défendre les personnes dont les voix ont été traditionnellement ignorées et négligées, et aussi pour montrer aux clients que les professionnels de la santé mentale noirs existent et s’efforcent de réduire le mal pour les populations qu’ils servent.

L’expérience de Myrlie comprend conseillère téléphonique, intervenante étudiante, bénévole à l’écoute active et finalement étudiante qui offre la thérapie individuelle, de couple et familiale. Tout au long de sa carrière, elle espère pouvoir continuer à offrir des conseils de qualité aux populations marginalisées et aux communautés ethniques. Travaillant avec un cadre systémique et axé sur l’attachement, elle a soutenu des clients souffrant de dépression, de troubles anxieux, de difficultés interpersonnelles, de dérèglement émotionnel, de violence conjugale et de traumatismes complexes. En tant que clinicienne en pratique privée, Myrlie travaillerai à l’autonomisation, au soutien et à l’exploration critique des individus, des couples et des familles dans une capacité thérapeutique.